Suite

Les coulisses de la construction

Alors que les éleveurs se saignent à blanc à coups de millions d'euros pour le bien-être de leurs animaux avec des logements spacieux et confortables, les industriels sont-ils à la hauteur, eux qui se targuent de plus de 70 ans expériences et à la pointe de la technique.


Pour un bâtiment maternité construit en 2017, plus de 50 anomalies ont été repérées tous intervenants confondus.


En sera-t-il de même pour une nouvelle maternité devant être opérationnelle en juillet 2018
Voyons ça de plus près.

Et plein d'autres surprises du même style pour arriver à ça

Soupe, électricité, abreuvement, nid à porcelets, grille avant . . . .etc

Non, les délais ne seront pas tenus.

 

Parcourir la France grâce à vos démarches administratives.

Tout ça pour me demander:


- Mon nom
- Mon prénom
- Date de naissance
- Adresse
- Etc....
- Etc...

Soit: 3 pages de formulaire à remplir d'informations me concernant et joindre une dizaine de pièces justificatives.
Alors qu'ils on déjà  tout ça depuis 10 ans.
Pour enfin cocher la case d'acception de la modification du dit contrat et signer le tout.
Le nouveau contrat ou l'avenant qui s'y raccroche n'étant pas présent dans le plis reçu bien sur.

Au vu de ce parcourt de combattant, s'il ya un hic dans les rouages, qui sera responsable ?
En attendant, c'est la Poste qui se frotte les mains

Vive la paperasse Française.


 

Un jour j'ai voulu faire une simple modification à l'un de mes contrats.  (Situation réelle et vécu)

Voici le parcour que suivra ma demande.

1  je téléphone à un N° situé au                45201 Montargis
2  Pour que l'organisme responsable au      75116 Paris
3  Poste un formulaire au                         59810 Sainghin
4  Écrite au                                           45777 Saran
5  Que je reçois chez moi au                    46... Mon adresse
6  Pour retourner le formulaire au             34183 Montpellier
7  sous enveloppe pré- affranchie au         59163 Lille


 

 

Les facilitateurs

Ces petites inventions qui vous facilitent la vie.

Quand vous voulez détacher un chèque de son carnet et que la déchirure suit bien les pointillés prévu à cet effet.

Quand vous voulez enlever l'opercule de votre boite de chocolat qui doit se décoller facilement.

Quand vous ouvrez l'opercule de votre bouteille de sirop grâce à la petite anse vachement solide.

Quand vous trouvez vos pots de yaourt percé dans le frigo, et que vous vous dites qu'il faut vite les consommer avant qu'ils soient périmés.

À merde, les cons, en fait cette petite déchirure n'était que virtuelle.

 

C'était juste le bord de la cuillère qui donnait l'impression d'une déchirure.

Mais jusqu'ou iront t'ils pour nous pourrir la vie ?

 

Le compresseur

Ha le beau compresseur à vis.

Mais de temps en temps, il faut faire la vidange et changer les filtres.

D'accord pour le petit, mais pour le grand, comment vous faites ?

De plus qu'il y a un tube à l'intérieur qui empêche de le sortir.

 

 

Y a plus qu'a démonter toute la carcasse.

 

Autre avantage de ce compresseur avec son ordinateur de bord intégré avec sa myriade de fonctions toutes plus inutiles les unes que les autres. Nous, on veut de l'air en permanence, point barre.
En cas de coupure d'électricité, il se remet en route dé son retour, bien.

Mais en cas de microcoupure,
non

Je vous laisse deviner les conséquences.

Futés, les ingénieurs.


Comme dirait mon père : " Putos d'iinginiour "

 

La révolte des perceuses

Trop s'est trop.


Suite à l'article paru dans Futura Science
Nous nous révoltons.

Ces journaleux ce prétendant scientifique veulent nous démonter la tête qu'ils appellent "le mandrin" pour soit disant nous redonner du tonus.


De plus, cette bande d'ignares ne sont même pas foutus de montrer une photo de notre espèce.
Se contentant d'une image de nos cousines dite "les câblées"


 

Alors que dans la très grande majorité des cas, si nous refusons de travailler, c'est que nous avons faim.


Nos géniteurs nous ont accablé d'un garde-mangé qu'ils appellent batterie, infoutu de garder notre mangé au bout de quelques mois d'utilisation.

 

Quant à notre famille adoptive, celle qui nous a acheté pour travailler, à la moindre faiblesse, les lâches, ils nous abandonnent en décharge ou nous finirons broyé dans d'atroces souffrances.


Aucune compassion

Pour eux, il n'y a que la consommation qui compte.

 

Mais nous avons un espoir.


Le professeur Riri a tenté de sauver l'une d'entre nous.


Il a extirpé cette nourriture verte et avarié du garde-mangé et placé un cathéter relié à un gros garde-mangé de bon augure.
Notre amie, malgré son fil à la patte a retrouver sa joie de vivre


Nous lui souhaitons longue vie.

Et pour finir; c'est avec émoi et tristesse que nous nous inclinons sur les dépouilles de nos garde-mangers, sacrifiés sur l'hôtel de la consommation.

 

En hommage en nos défuntes, une marche c'est déroulée dans les rues de la capitale.

Arnaque à la batterie ou pas ?

Décidément, cette révolte n'a pas eu d'effet

Surpris par le poids plume de ce modèle de batterie, j'ai décidé d'ouvrir.

Au premier coup d'œil, je pensais à de l'électrolyte liquide qui aurait fuit de la batterie.

Mais non, une petite batterie type LR06 se cache dans la grosse.

Mais quelle est donc la stratégie ?

Serait-ce une protection anti-fuite, ou une tromperie ?
Le consommateur ayant peu de notions de densité énergétique se laissant abuser par une autonomie réduite, croyant acheter une grosse batterie.

Mais ils sont inattaquables, car les indications portées sur le boîtier correspondent bien à la petite batterie de l'intérieur.

Futé mais prudent.

 

Non-content de nous inventer des pannes fictives, de nous limiter le nombre d'impressions par programmation dans l'imprimante ou de puce sur les cartouches, ces escrocs poussent le vice jusqu'à ne pas remplir leurs cartouches et nous vendre de l'air.
Ici, cette cartouche est vendue pour 8 ml, soit 8 centimètres cubes d'encre.

Sa mousse d'absorption fait 50mm X 24mm X 10mm = 12000 millimètres cubes ou 12 centimètres cube.


Cette mousse qui remplie tout le compartiment et par elle-même occupe déjà environ 1/3 du volume, donc, il resterait 8000 millimètres cubes ou 8 ml en absorption.
Ce qui serait conforme, si et seulement si, elle était totalement imbibée.


Ce qui n'est pas le cas. Donc la partie non imbibée, elle contient quoi d'après-vous ?

De l'air qui vous est vendu au prix de l'encre.

Pour contrer ces escrocs, donc leur place serait en prison, Riri n'a plus qu'à se rendre à la décharge pour récupérer plein de cartouches neuves que ces consuméristes de consommateurs jettent sans vergogne.
Éventuellement les faire "experfider" par le chat au cas où, et faire un petit trou pour aspirer le précieux liquide, le réinjecter dans sa cartouche et boucher le trou avec un bout de scotch. À condition qu'une puce ne vienne pas contrecarrer son plan.

Ho hé, de chez Hewlett-Packard fermez vos gueules, c'est pas mieux chez vous.

Panneau.gif 2015-3-11-22:48:11