Le mystère des boucles tournantes

Non, ici, il ne s’agit pas d’ésotérisme ou de magie noire mais bien d’un phénomène physique réel et donc je ne peux expliquer la cause.


A fin d’identification de cases individuelles ou box pour animaux en groupe, il y a plus de 10 ans , j’ai riveté sur les tuyaux de descente de soupe vers l’auge, des boucles que l’on utilise normalement pour l’identification des animaux aux oreilles (porcin, bovin, ovin…..)


Quelle ne fut pas ma surprise, les mois ou années passant de voir la quasi totalité de ces boucles s’incliner peu à peu sur leur support, jusqu'à se retrouver complètement à l’envers parfois, soit dans un sens, soit dans l’autre.
Je tiens à préciser qu’il y en a plus de 1000 sur l’élevage.

 

Même riveté sur le manchon à proximité de la vanne >

 

Cette boucle est toujours posée après la vanne, donc, pas de pression dans le tuyau puisque ce n'est que la descente vers l'auge.

 

Contre un mur, à coté d'un ventilateur ou non, au centre du local, quel que soit l'endroit, le phénomène apparait.

 

Sur les nouvelles boucles posées dans le cadre de la réfections des bâtiments pour la mise aux normes, le phénomène recommence.

< Quelque détails sur la pose.

Un test fait au garage

Pour en avoir le coeur net, j'ai procédé à un test en rescupérant un bout de tube donc la boucle N° 742 était déja présente avec son inclinaison d'origine, depuis une dizaine d'années ou elle avait été posé droite.

 

J'y ai rajouté trois boucles supplémentaires avec les caractéristiques suivantes:

 

- Une boucle droite, trou du rivet bien perpendiculaire au tuyau.

 

- une boucle avec le trou pour le rivet volontairement et exagérément en biais pour voir si une pression déséquilibré de la tête de rivet aurait une influence.

 

- Une boucle à 90° pour voir si le poids la  redresserait.

 

J'ai stocké le tout sur une étagère de mon garage.

 

Constat:

 

Au bout de 2 ans, rien n'a bougé d'un milimètre.

Donc, c'est bien les conditions d'élevage qui sont en cause.

 

Quelques éléments de reflexions

 

* La farce d'un ou plusieurs collègues de travail.

Vu le nombre, la durée et la difficulté d'accessibilité de nombreuses boucles, ci ce n'est jouer les trapésistes sur les cases, celà me parais surréaliste.

De plus il est très difficile de les faires pivoté, à la limite de la déchirure.

 

* Les lavages au karcher.

Ayant moi-même essayer avec insistance, impossible de les faires bouger.

 

* La non perpendicularité du trou pour introduire le rivêt.

Pourquoi celui du tube test n'a t'il pas bougé.

 

* Les écarts de température.

Les bâtiments sont climatisé contrairement au tube test dans le garage sous les tôles.

 

*Les vibrations.

Auraient plutôt tendance à les mettrent verticale sous le poids de la boucle.

 

La fluxion du plastique

Mais alors pourquoi pas celles du tube test.

 

 

 

 

 

Nouveau test en cour >

Posé le 07/11/2015 (comme inscrit sur une boucle)

 

Sur le tuyau de descente pour voir si la circulation de la

soupe ou les vibrations sont en cause

 

Sur la charpente pour voir si ce ne sont que les vibrations

 

 

Malheureusement pour cause d'imbécilité de mes collègues, ce test n'a

put aboutir.

La science et la préoccupation des salariés agricoles, ça fait deux

 

Ce thème à été proposé sur Futura Science

 

Conclusion:

 

Le mystère reste entier.