Les grottes du Tuquet

Dans les années 80 une carrière a été ouverte sur cette colline où règne en maître cette batisse.

Quelques excavations ont été découvertes.
Un premier creusement a été effectué, puis laissé à l'abandon.
2019 les travaux ont repris.

Grotte N° 1

C'est peut-être par là que naissent les nuages

Grotte N° 2

Et pour sortir la terre, une poulie de renvoie, une chaîne, un bac fait dans une cuve à eau usagée

Un tracteur de préférence pour tirer sur la chaîne

Prêt à etre emportée

On vide le bac

On fait un joli tas de terre qui pourra être éventuellement réutilisé ailleurs

 

2020 reprise travaux grotte N°1

La bifurcation

 

Ou aller, à droite ou à gauche

6 m plus loin

Encore une bifurcation

Ayant mon permis BR

 

Je me suis autorisé la construction de ce véhicule pour extraire la terre

 

 

 

 

 

 

 

 

PS: permis BR = permis bidon rouge

Pour l'éclairage

 

Quelques bricolages avec des cellules solaires de récupération pour alimenter des LED

Une vue en 3 D de la grotte

 

Mettre l'image en plein écran
Se placer à 70 à 80 cm de l'écran
Loucher de façon à former 3 images à l'écran
Placer vos mains de part et d'autres à 10 cm des yeux de façon à cacher les 2 images périphériques
L'image centrale vous paraitra en 3D

 

Réactualisation du plan

 

Le gardien du Tuquet

Si vous vous aventurez au fond de la grotte du Tuquet, il faudra composer avec le gardien des ténèbres qui hante ces lieux depuis des siècles.

La légende dit, qu'il y a fort longtemps, par un soir sans lune et de très fortes pluies, alors que le gardien faisait sa ronde habituelle pour surveiller la bâtisse, soudain, le sol se déroba sous ses pieds, précipitant ce pauvre homme trempé jusqu'aux os, au fond d'une profonde crevasse.


Au petit matin, alors qu'il gémissait encore dû à ses multiples fractures, le maître des lieux, aux allures tyranniques, ordonna à son valet de reboucher immédiatement le trou, se souciant peu du sort de son gardien agonisant.


Et c'est ainsi que fut enterré vivant le gardien du Tuquet.


Depuis ces temps immémorables, nos anciens nous content que son fantôme erre dans ces diverses galeries et boyaux qui serpentent sous la colline du Tuquet et quiconque s'y aventurerait s'y trouverait nez-à-nez.

On prêtant que si le maître du Tuquet aurait laisser périr son gardien au fond de la crevasse pour l'éternité, c'était pour préserver son terrible secret.
En aucun cas, l'origine de sa richesse ne devait être révélée.
Ce gardien avait vu ce qu'il ne fallait pas voir.

En effet en tombant malencontreusement au fond de ce trou ce pauvre homme se retrouva parmi d'étranges et improbables créatures venue dont ne sait où.

Créatures grouillant jalousement sur de mystérieuses pierres incrustées de quelques diamants, jonchant çà et là les parois de ces grottes.

De plus, dans quelques alcôves de ces galeries souterraines se trouvaient des oeufs de ces étranges bestioles et il était inenvisageable que quiconque s'en emparât.

 

On dit aussi que dans sa bâtisse même, le maître fut murer une entrée secrète, donnant probablement sur une de ces galeries souterraines, et la fit marquée d'une sculpture en signe d'avertissement.

Suite à la disparition de ce pauvre gardien enterré vivant, le secret fut gardé à tout jamais.